internetdown.org

lutte de classe & bande passante

s'inscrire à la lettre d'infos




Les émeutes en Grèce [décembre 2008]


BREVE PRESENTATION DES EVENEMENTS A ATHENES
vus par quelques participants prolétariens

[lire] | [HTML] [online]

"Le coup de feu de la police le samedi 6 décembre a déclenché, dans toutes les cités grecques, les plus féroces émeutes depuis des décennies. Ce qui suit est une première – et incomplète – présentation des récentes émeutes à Athènes, qui sont toujours en cours, basée sur nos expériences propres et sur ce dont nous avons entendu parler. D’une côté, la férocité des émeutes et la détermination des émeutiers et des pillards, et de l’autre, la stratégie à venir de l’État prennent certainement plus de temps à être compris de façon adéquate, ce qui est quelque chose que nous ne sommes honnêtement pas en position de faire en ce moment, parce que nous participons à beaucoup d’actions locales, de manifs et d’assemblées. lire la suite"

RECITS DES JOURNEES D'EMEUTES A THESSALONIQUE
6 décembre au 11 décembre 2008

[lire] | [HTML] [online]

" Cette brève présentation ne peut pas répondre au besoin d’une considération en profondeur des soulèvements récents en Grèce. C’est juste une première tentative pour informer les camarades et les prolétaires plus largement, à propose des évènements en cours, du point de vue des participants. Ceci est une mise à jour des évènements tels que nous les avons vécus (ou la plupart d’entre eux), à Thessalonique. lire la suite"




NOUS SOMMES UNE IMAGE DU FUTUR
Fragments du soulèvement de décembre 2008 en Grèce

[téléchargement] | [PDF] [3 Mo]

"8h15 du matin, et nous étions sept. Certains d’entre nous avaient un gobelet de café à la main. Il adopte l’inimitable posture du buveur de café frappé en Grèce. Debout les bras croisés, détendu, un gobelet rempli de café et de glace pillée dans une main, la paille en bouche... il sirote sa boisson favorite... lire la suite"

GRECE LA REVOLTE DE DECEMBRE 2008
recueil de textes

[téléchargement] | [PDF] [7.3 Mo]

"Nous on travaille pour qu’ils mangent. IL Y EN A MARRE, eux avec leur ventre et nous avec notre faim. Où est l’égalité dont parle leur SOI-DISANT démocratie ? Le salaire de base de 600 euros ? C’est donc ça leur égalité, c’est ça l’égalité des chances ? C’EST LES 600 EUROS QUI LES BRÛLENT. Ça va être l’allume-feu qui fera flamber votre monde, bande de salauds ! ... lire la suite"




UNE TENTATIVE D'IDENTIFIER LES FORCES ET LES LIMITES DE NOTRE LUTTE


[téléchargement] | [PDF] [192 ko]

"Malgré les tentatives de l’État et du spectacle de réduire les événements de décembre 2008 à une « révolte des jeunes » qui, vu la sensibilité intrinsèque de leur âge, ont toutes les raisons de réagir au monde des adultes, on y trouve des éléments qui les désignent comme les événements historiques les plus importants des 35 dernières années en Grèce. Décembre fut une révolte d’une minorité de la classe ouvrière qui vit dans ce coin du monde. Par ses actions, cette minorité a critiqué les rapports sociaux contemporains, le travail, la marchandise, l’État. Cette critique (destructrice et créatrice à la fois) était anticapitaliste et non réformiste et exprimait le besoin de dépassement des rapports capitalistes... lire la suite"

LE PLANCHER DE VERRE


[téléchargement] | [PDF] [207 ko]

"Les émeutes (ou l’émeute diffuse et fractionnée dans le temps et l’espace) qui ont éclaté en Grèce à la suite du meurtre du jeune Alexandre dans la soirée du 6 décembre 2008 sont productrices de théorie. Elles sont pratiquement, c’est-à-dire consciemment, la compréhension de ce cycle de luttes par lui-même, de son stade présent, elles sont un marqueur théorique et chronologique. Dans toutes ses limites, ce mouvement est la première réaction prolétarienne (bien que non globale) à la crise du capital restructuré... lire la suite"